[Poitiers] Salut Régis !

Le légendaire sourire de Régis, en mode « Dents de la mer »

Régis Roquetanière était tombé gravement malade, depuis plusieurs années. Il est décédé le 19 juillet dernier. Il venait souvent aux assemblées du mouvement des « indignés » (Démocratie réelle 86), près de l’arbre à palabres.

Il prônait notamment une démocratie horizontale, « collective et transversale », avec tirage au sort, et avait participé activement à la liste « Poitiers, coeur du monde » en 2008. Dans les assemblées populaires, il avait partagé nombre de nos points de vue plus libertaires. Nous avions parfois des désaccords, mais toujours dans la bonne humeur. Nous aimions le retrouver, avec sa légendaire gentillesse, son ouverture d’esprit et son attention sincère aux autres, et sa présence était précieuse quand se pointaient les petits conflits qui font grandir les collectifs. Avec lui, on comprenait que la « radicalité » ne consiste pas qu’à agir et penser par nous-mêmes, mais aussi savoir se remettre en question et écouter, écouter, toujours écouter.

Il savait aussi se mettre en pétard quand il le fallait, et s’engageait complètement dans les luttes auxquelles il participait (contre le Naturoparc en forêt de Scévolles, contre les OGM, contre la chasse aux pauvres en centre-ville, contre la répression et la traque des migrants…). Il prenait aussi la plume (Partant de la forêt de Scévolles, allons de la démocratie vers la démopédie, Société des Ecrivains, 2007).

Attac 86 a fait un communiqué :
http://reve86.org/regis-roquetaniere-nest-plus/
Son contenu est largement repris par un papier de la NR :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2014/07/23/Regis-Roquetaniere-du-comite-Attac-86-1992878

Salut Régis… et repose tranquille : mille et une assemblées fleuriront encore !

Pavillon Noir, 25 juillet 2014