[Poitiers] Decaux porte encore plainte après une action antipub

ndPN : Decaux n’a honte de rien : il continue sur sa ligne répressive, consistant à porter plainte après toute action antipub, y compris des actions pacifiques veillant à ne rien dégrader.

Pour mémoire, un tract de notre groupe contre la pub.

Sucettes éteintes : Decaux porte plainte

Decaux va porter plainte pour dégradations sur les systèmes électriques après les opérations “ sucettes éteintes ” menées vendredi soir à Poitiers et à Niort.

Sucette allumée, électricité gaspillée. Fortes de ce constat, dans plusieurs villes de France, vendredi, des personnes ont répondu à l’appel lancé par Zérowatt et lancé une opération «  sucettes éteintes  ».

Ils étaient une quinzaine en action à Poitiers (1). Des dizaines de sucettes, panneaux déroulants, enseignes lumineuses de banque, à avoir été éteintes (lire notre édition de dimanche). Les remises en service ont été faites, pour la plupart, hier matin. Et, à cette occasion, les services de maintenance de Decaux auraient constaté des dégradations. « Nous allons porter plainte après les opérations de Poitiers et de Niort. Il y a eu des dégradations sur les systèmes électriques », assure Decaux Tours. La direction régionale ne souhaite pas donner plus de précisions sur la nature des dégradations et leur nombre. « Nous n’avons rien dégradé », réplique Yvon Plaçais de la Coordination poitevine pour la sortie du nucléaire qui avait relayé l’appel de Zérowatt. « Il s’agit juste d’ouvrir et de manipuler un interrupteur. Ce n’est pas une dégradation. Par contre nous avons constaté que, sur certaines sucettes, les systèmes de fermeture ne fonctionnaient pas tous. »

Un des participants avait été arrêté. Il a fait l’objet d’une vérification d’identité.

Nouvelle République, E.C., 20 mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.