(Bourg-en-Bresse) Une famille non-scolarisante devant le tribunal

L’école n’est pas obligatoire en france, c’est l’instruction qui l’est. Les parents peuvent choisir l’instruction à la maison, c’est légal, et même continuer à percevoir les allocs. Dans ce cas, il faut se soumettre à des contrôles plus ou moins réguliers d’un inspecteur de l’éducation nationale. Ce n’est pas précisément le contrôle qu’ont refusé Sylvie et Régis pour leurs enfants, mais les modalités du contrôle, comme nous l’avons déjà raconté dans un article de février dernier. Aujourd’hui, illes sont convoqué-es devant le tribunal correctionnel.

Sylvie raconte :

Après avoir refusé des moda­li­tés de contrôle tota­le­ment irres­pec­tueu­ses ET de notre famille ET de nos droits, nous avons été signa­lés par l’ins­pec­teur d’aca­dé­mie de l’Ain, et sommes pour­sui­vis par le Procureur de la République de Bourg en Bresse, pour un délit que nous n’avons pas commis.
L’éducation natio­nale ne sait plus quoi faire pour nous faire plier, elle passe donc à l’inti­mi­da­tion en nous envoyant devant un juge.
Nous sommes accu­sés d’avoir « omis » de sco­la­ri­ser nos enfants après une mise en demeure de le faire de la part de l’ins­pec­teur d’aca­dé­mie. Non seu­le­ment nous n’aurions jamais « omis » de sco­la­ri­ser nos enfants, car nous aurions tout sim­ple­ment « refusé » haut et fort de le faire mais en plus, nous n’avons JAMAIS reçu de mise en demeure.

Plusieurs familles menacées :

L’étau se res­serre. Plusieurs famil­les se voient mena­cées, envoyées devant les juges, pour les mêmes rai­sons que nous : exiger res­pect et com­pé­tence de la part de celui qui vien­dra nous contrô­ler. Apparemment, c’est trop deman­der.
A court d’argu­ments, , ils ten­tent de nous faire passer pour une secte afin de nous faire plier.
Rendez-vous donc le 15 novem­bre 2011 devant le Tribunal Correctionnel de Bourg en Bresse, pour ceux qui sou­hai­te­raient nous sou­te­nir.

Nous avons fait une vidéo qu’on peut voir ici.

Et le reste des infor­ma­tions sur notre his­toire ici.

Sylvie

Vu sur Rebellyon, 28/09/2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.